Le bobinage exige une main d'œuvre très qualifié et très rare à trouver. Les bons ouvriers ont une expérience de plus de 20 ans. Pour exemple le bobinage d'un moteur de 500 KW demande 3 semaines de travail, travail totalement artisanal où tout est quasiment fait à la main. Quelques spires dénudées d'une bobine qui se touchent entre elles et le travail est à refaire entièrement.
Technique et minutie sont des qualités indispensables à ce beau métier qui a tendance à se perdre avec l'arrivée des moteurs chinois.
Aujourd'hui, compte tenu des prix, en deçà de 15 KW il est préférable d'effectuer un échange standard plutôt que de le rebobiner.
La manipulation et le transport de gros moteurs exigent des moyens de levage important.
Ici déchargement d'un moteur de 750 Kws.